ORGANISER SON REPAS DE NOEL

Publié le par delphine

noel.jpeg

 

 

Le repas de noël ! Toujours un grand moment et le budget peut en prendre un sacré coup si on s'y prend mal !

 

Voici quelques astuces qui permettrons d'avoir un repas organisé, réussi et sans stress...

 

1- Définir le nombre exact d'invités

 

J'ai par habitude de commencer à appeler mes invités aux alentours de la mi novembre. Je note le nombre de personne qui m'ont donné réponse positive, puis je rappel les personnes qui n'étaient pas sur de venir environ 15 jours avant Noël de manière à ce qu'ils me donnent une réponse définitive. De là, je commence à prévoir quoi faire à comme repas, et je commence a budgetiser la chose.

 

2- Se PREVOIR un BUDGET

 

Le budget ! A Noël, tout flambe, surtout les prix ! J'essaye d'établir un budget par personne. Ca me permet de voir quels ingrédients je peux mettre dans mes plats, car tout ce qui est fruits de mer, fois gras, dinde... est horriblement cher au moment des fêtes. A défault d'avoir un produit de petite qualité et souvent très cher, j'organise mon repas énormément à l'avance ( fin septmbre, début octobre)  et j'essaye d'acheter le maximum de produits sur cette période là, que je congèle par la suite. Exemple : La dinde est disponible en boucherie dès la fin de l'automne début de l'hiver. je vois avec mon boucher pour m'en préparer une et je la congèle par la suite. Pour tout ce qui est gibier, j'essaye de voir avec lui quand il sera approvisionné et j'en fait de même. Autres exemples : pour les marrons, j'achète en bocaux en supermarché sur l'automne aussi. Souvent, je prend des marrons qui portent une étiquette de producteur local, ils ont été fraichement mis en bocal peut de temps avant. Si je fais des haricots vert; sur septembre, octobre, c'est la pleine saison. Je priviligie les haricots verts frais, j'achète en quantité voulue à l'automne, je les équeutes, et les congèle en fagots, de manières à les ressortir du congel au moment des fêtes. En gros voilà, le truc c'est d'acheter quasiment tout à l'avance et de congeler au maximum. Ca permet d'une part d'étaller ses dépenses et d'autres part, d'étaller ses préparations.

 

 

3- Evaluer ses capacitées cunilaires

 

Quoi de plus frustrant que de rater un tel repas ?! Surtout, ne  pas s'improviser chef étoilé au moment des fêtes. Mettre en avant le domaine où vous êtes le plus à même d'assurer et d'épater vos convives !! Exemple : je ne suis absolument pas douée pour la réalisation de patisserie. A défault, je maitrise pas mal les plats en sauce. J'établie mon menu de manière à mettre en avant la réalisation du plat principal. Question entrée ou apéritif, mon mari maîtrise bien la réalisation de verrines. A nous deux, on obtient déjà 2 plats maitrisés. Si on fini de suivre mon exemple, ( vu que je ne maitrise pas les desserts ) soit je réalise un dessert simple mais de fêtes, soit je commande quelque chose chez le boulanger ( bien sur je regarde  ce qu'il me reste au niveau budget )

 

 

4- Etablir ses menus

 

En fonction du nombre d'invité et en fonction du nombre de temps que l'on disposera pour la réalisation du repas, il faudra quoi qu'il en soit établir un menu. SI nous sommes peut, je priviligie le service à l'assiette pour chacun, donc je peux me perfectionner dans des idées de repas assez originales, soit nous sommes beaucoup et là je reste dans du basic. J'ai testé au tout début ou je recevais une tablée de 25 personnes en faisant du service à l'assiette pour chacun, au final, je ne profitais de rien et même en me faisant aider, c'est assez fatiguant.

 

5- Organiser ses courses

 

Comme vu ci dessus, acheter tout ce qui peut être acheté à l'avance, un maximum de temps avant, quitte à congeler. Pour tout ce qui est pain ou approvisionnement chez les commercants de proximité, j'appel environ 8 jours avant les commercants en queston  et je fais mettre de côté pour le jour J. Je vois avec eux un créneau horaire pour aller chercher ma commande le jour J, de manière à ne pas faire la queue indéfiniment. Très souvent ils  me donnent les heures les moins chargée et je m'organise en focntion . Le rush des grandes surfaces est à eviter environ la semaine qui précède noël.

 

6- Pensez à se faire aider

 

Quoi de plus stressant que d'avoir tout à penser toute seule ? Une fausse note et tout retombe sur vous. N'hésitez pas à vous faire aider au maximum par la famille. Plannifier auparavent qui fait quoi ? " qui passe chercher le pain," qui passe chercher les commandes en cours ",  " qui peut m'aider à dresser la table ? "  Là encore par expérience, ce faire aider c'est bien, mais trop de monde qui veut aider c'est pas le top !! J'ai par habitude de demander de l'aide qu'a 2 personnes.

 

7- Préparez le maximum de chose a l'avance

 

Question élaboration de repas, nous avons déjà vu ci dessus. Ce jour là, j'évite au maximum les préparations dernières minutes où tout le monde court dans tous les sens en cuisine. Je prépare ma table la veille en prenant soin soit de retourner les verres de manière à ce qu'ils ne prennent pas la poussière, ou sinon je met  un grand drap sur ma table de manière à ce que ca soit la table entière qui ne prenne pas la poussière. Bien entendu, j'ai fais tout mon ménage à l'avance, et le jour J, je repasse un coup de serpillère vite fait dans la cuisine et l'entrée. Je sors les plats dont j'ai besoin à l'avance, et je les stock dans un endroit ou il n'y a pas de risque de casse.

 

Commenter cet article